Les cookies nous permettent de vous proposer nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies.


J'accepte     or     Quitter la page

Arrosage : comment arroser

Comment doit-on arroser ses plantes d'orchidées ?

En moyenne, une fois par semaine, selon le volume du pot. Servez-vous d'une pomme d'arrosoir qui diffuse l'eau doucement afin que celle-ci pénètre progressivement. Laissez-les ensuite égoutter quelques minutes avant de les remettre à leur place. Choisissez d'arroser en immergeant le pot si vous êtes sûr que les racines ont entièrement colonisé le pot : sinon vous risquez de déranger les racines qui sont en cours d'installation.


Arrosage : fréquence des arrosages


A quoi voit on qu'une orchidée a besoin d'être arrosée ?
Pour une orchidée cultivée à une température moyenne de 20°C, nous préconisons un arrosage copieux tous les 8 à 10 jours. Si le pot est transparent, observez bien les racines : si elles sont gris clair et que le mélange de culture est brun clair, vous devez arroser votre orchidée. Si, au contraire, les racines sont encore un peu vertes, n'arrosez pas. Vous vérifierez de nouveau la couleur des racines d'ici un jour ou deux.


Dendrobium nobile : où couper la tige florale ?

Mon dendrobium nobile vient de faner. De nouvelles tiges apparaissent en bas. Où dois-je couper les anciennes qui viennent de fleurir ?
Les dendrobium nobile n'ont pas de grande hampe florale. Ce que vous appelez des 'tiges' sont en fait des pseudobulbes en forme de canne. Ils font partie intégrante de la plante (comme les pseudobulbes ronds des cymbidium) et lui servent de réserve nutritive. Il ne faut donc pas les couper sous peine de faire périr votre orchidée. Ce sont les nouvelles cannes émises cet été qui fleuriront à leur tour l'hiver prochain.
Nous vous conseillons de consulter les notices "Où couper la tige ?" qui vous donneront des indications complémentaires sur les autres genres d'orchidées.


Engrais

Mes orchidées fleurissent chaque année mais il me semble que les fleurs sont moins nombreuses. Les pseudobulbes de certaines d'entre elles sont plus petits que d'habitude. Peut-être devrais-je apporter de l'engrais à mes orchidées ?

Oui. Un apport régulier d'engrais est important car le pot ne contient qu'un support de culture qui ne nourrit pas la plante et l'eau est insuffisante à sa croissance. Donnez un engrais spécifique tous les quinze jours pour les conserver longtemps en bonne santé.

Pour plus de plus amples renseignements, consultez notre notice "Fertilisation".


Engrais : engrais à dose faible


Que veut dire "de l’engrais à dose faible" ?

Il s’agit d’utiliser un engrais spécialement conçu pour les orchidées et de respecter les doses préconisées. Il est important d’apporter de l’engrais très régulièrement et non sporadiquement à dose massive. Si exceptionnellement, on souhaite par exemple utiliser pour des orchidées un engrais pour plantes fleuries d’intérieur, il faut le diluer deux à trois fois plus que ce qui est indiqué sur le flacon.


Lumière : un élément vital


Les orchidées ont-elles besoin de beaucoup de lumière ?

Oui. La lumière est essentielle à la croissance et à la floraison des orchidées. Une fenêtre ensoleillée, dispensant trois ou quatre heures de soleil dans la journée, fera parfaitement l'affaire. N'éloignez pas vos plantes d'orchidées de plus d'un mètre d'une baie vitrée, surtout en hiver lorsque les jours sont courts et peu lumineux. En revanche, en été, veillez à tamiser la lumière par un voilage.


Phalaenopsis : les "keikis"


J’ai un phalaenopsis dont les fleurs ont fâné. La hampe est restée verte, donc je ne l’ai pas coupée. Mais cela fait environ deux mois qu’elle fait des pousses sur la hampe à la place de fleurs. Comment faut-il faire pour replanter puisque j’ai cinq plants sur la hampe ?

D’après votre description, votre plante de phalaenopsis aurait produit sur sa tige cinq petites plantes surnommées « keikis ».

Il faut attendre que l’envergure des feuilles de ces nouvelles plantes mesure environ 15 cm et leurs racines environ 10 cm pour qu’elles soient prêtes à être rempotées dans un pot individuel.
Lorsque vous les détachez, conservez-leur une petite partie de la tige (2 ou 3 cm) sur laquelle elles ont pris naissance, pour être sûr de ne pas blesser les nouvelles plantes au moment de la séparation.
Choisissez des pots de diamètre 10 cm environ pour rempoter.


Phalaenopsis : sortie au jardin


Je suis très satisfaite de mon Phalaenopsis qui n’arrête pas d’émettre des boutons. C’est très bien et très beau, mais j’ai peur qu’il ne fleurisse pas l’année prochaine. J’habite la région de Valence. Dois-je le sortir en été, alors que je n’ai pas d’endroit abrité de la pluie ?

Il vaut mieux le laisser à l’intérieur de la maison s’il ne peut avoir une place abritée à l’extérieur.  Par ailleurs, cette orchidée est tout à fait capable de refleurir pendant plusieurs années.  Si elle a besoin d’un peu de fraîcheur pour refleurir, il suffit d’entrouvrir la fenêtre la nuit en inter-saisons (printemps, automne).


Pots : pots transparents


Les pots transparents sont ils obligatoires ?

Non. La transparence n’a pas pour raison majeure de permettre aux racines de voir la lumière : il est facile de constater que nombre d’entre elles ne sont pas à la périphérie du pot mais plus à l’intérieur. De plus, en serre,  les pots d’orchidées sont disposés à touche touche ce qui ne permet pas aux racines qui sont visibles d’être beaucoup plus à la lumière que les autres.

La transparence du pot permet de surveiller l’état général des racines.  Grises, elles ont soif. Vert fluo, elles sont bien mouillées. Brunes, elles sont pourries.
Si vous aimez les pots transparents, veiller à utiliser un cache pot pour éviter le développement des algues.


Rempotage


J'ai entendu dire qu'il fallait rempoter les orchidées chaque année pour stimuler la croissance. Pourriez-vous me dire quelle terre utiliser et quelle taille de pot choisir ?
Quand doit-on les rempoter ?
Il est préférable de les rempoter tous les deux ou trois ans, si possible au printemps ou en automne et en dehors de la période de floraison. Pour savoir comment procéder, consultez notre notice "Rempotage" ou, mieux encore, venez nous voir avec votre plante, nous effectuerons l'opération ensemble.
Quelle taille de pots faut-il choisir ?
Pour le rempotage, choisissez la même taille ou la taille au-dessus de celui que vous possédez, cela suffit. Si nous utilisons des pots en plastique d'assez petite taille, c'est pour mieux maintenir l'humidité autour des racines. Celles-ci se développeront mal si vous les « noyez » dans un grand pot.
Quelle terre peut-on utiliser ?
Ne rempotez en aucun cas vos orchidées dans de la terre ou du terreau qui asphyxieraient les racines et les feraient pourrir. Utilisez toujours un mélange spécial orchidées, très aéré. Notre préférence va aux substrats contenant de l'écorce de pin.


Température : courants d'air


Les orchidées souffrent-elles des courants d'air ?

Les orchidées apprécient les mouvements d'air. Si vous venez nous rendre visite, vous remarquerez que, dès qu'il fait chaud, de puissants ventilateurs brassent l'air de nos serres. Notez, en revanche, qu'il est préférable d'éviter que des courants d'air froid n'atteignent directement les orchidées lorsque l'on aère en hiver.


Température : des variations sont bénéfiques


Les orchidées craignent-elles les variations de température ?

Bien au contraire. Ces changements stimulent souvent le déclenchement de la floraison. Il est, par exemple, indispensable au cymbidium de faire un séjour en extérieur de mai à octobre pour refleurir. La température très constante de votre intérieur, qui ne correspond pas aux conditions de vie naturelle des orchidées, favorise parfois le développement du feuillage au détriment de la floraison.


Température : une température moyenne suffit


Les orchidées ont-elles besoin d'une température élevée ?

Non. Les orchidées, étant des plantes d'intérieur, apprécient des températures moyennes comprises entre 15° et 22 °C. Beaucoup supportent des températures occasionnelles de 35° voire 38 °C, tels les cattleya tandis que certaines résistent même à un coup de gel léger, tels les cymbidium ou les zygopetalum, pour peu que la plante ne soit pas détrempée à ce moment là.


Vaporisation des orchidées


Faut-il vaporiser régulièrement de l'eau les orchidées ?

Cela s'avère nécessaire lorsque l'orchidée a émis beaucoup de racines aériennes : vaporisez-les doucement une à deux fois par semaine. Si vous souhaitez augmenter l'hygrométrie ambiante, créez une surface d'évaporation plutôt que de vaporiser les feuilles : fixez un grillage au dessus d'un bac rempli d'eau et posez votre orchidée sur le grillage. Ne brumisez pas fleurs ou boutons floraux : vous les tâcheriez.


  

Offrir une carte cadeau

    
arrosage orchidée | phalaenopsis hybride | culture orchidée | plantation orchidee | dendrobium